Histoire d'Art

Dès le début de son rayonnement, Chaumet exprime son identité à travers l’art et les symboles riches en signification du monde naturel. Depuis toujours, ses créateurs artistes et cultivés et ses artisans virtuoses donnent vie à des collections en harmonie avec les grands courants artistiques de leur temps. La Nature de Chaumet, le nouveau thème de Haute Joaillerie de la  Maison, perpétue et réinvente cette passion.

bloc-garden-of-art
Le blé, le laurier, le lys et le chêne
-
sont les quatre motifs choisis pour leur valeur narrative afin d’exprimer La Nature de Chaumet et le lien constant entretenu par la Maison entre la Haute Joaillerie et le monde des arts
Le premier de ces symboles, le blé, est une icône fondatrice de l’art et de la culture depuis la mythologie antique :

« Cérès » de Louis­Jacques Dubois (Château de Compiègne) représente la déesse romaine avec une corne d’abondance offrant des brassées de blé et de fleurs ; tout en féminité, ses attributs évoquent la protection des moissons, la fertilité et l’amour maternel. « Tes cheveux d’or Margarete » (Metropolitan Museum of Art, New York), œuvre datant de la Seconde Guerre Mondiale peinte par l’artiste contemporain Anselm Kiefer, est inspirée du poème de Paul Celan.

 

Ponctuée de gerbes de paille jaillissantes, l’œuvre évoque les cycles de vie, la fragilité humaine et le lien profond des allemands avec la terre. Les Impressionnistes et les Fauvistes tels que Monet, Dufy et Valtat utilisèrent de nombreuses techniques pour figurer le blé, ayant recours à la couleur, au relief et aux themes pastoraux. L’œuvre de Van Gogh en 1890 « Champs de blé avec un faucheur » (Toledo Museum of Art, Ohio) est une magnifique ode au rôle essentiel joué par ce grain dans la vie paysanne française.

Louis-Jacques Dubois, "Cérès", 19th Century © RMN-Grand Palais/ Art Resource, NY

Boucles d'oreilles "Offrandes d'été"

Vincent  Van Gogh, "Champs de blé avec un faucheur", 1890 © Toledo Museum of Art (Toledo, Ohio)

Broche "Moissons sous le vent"

Eugène Atget, "Blé", 1900 © The J. Paul Getty Museum, Los Angeles

Le laurier est un autre symbole emblématique de Chaumet.

Le laurier est un autre symbole emblématique de Chaumet. Le mythe de Daphné raconte la transformation de la plus belle des nymphes en laurier pour échapper à la poursuite amoureuse du dieu-soleil, Apollon. La légende est très présente dans les œuvres baroques de Rubens et nourrit l’art symboliste de Moreau, parmi bien d’autres. La sculpture grandeur nature « Apollon Et Daphné » crée par Le Bernin en 1622 (Galleria Borghese, Rome), représente la métamorphose de Daphné en arbuste, alors qu’Apollon la serre, désespéré, dans ses bras.

 

Sous l’empire Romain, le laurier couronne les vainqueurs, symbole dont Napoléon 1er se parera à son tour. Dans ses tableaux, Anne­Louis Girodet représente fréquemment la famille Napoléonienne avec un patriarche couronné de laurier. Ces œuvres vont fortement influencer les artistes contemporains de l’époque, donnant naissance à une association culturelle entre l’empereur et la feuille de laurier, dont le motif sera beaucoup utilisé pour orner diadèmes, meubles, costumes et décors de son entourage.

 

Le tableau de 1827 d’Ingres, « L’Apothéose d’Homère » (Musée du Louvre, Paris), met également en lumière la signification glorieuse et solennelle des couronnes de laurier à travers l’évocation aux couleurs encore fraiches de la déification du poète Homère par un ange de la victoire, au pied du Parthénon. Chacune des parures du thème Le Laurier de Chaumet a été dessinée avec ce désir d’exprimer l’alliance entre le foisonnement de détails poétiques et l’aura majestueuse du laurier. Les créations Laurier sont à la fois sauvages et classiques, expressives et figuratives.

Le Bernin, "Apollon et Daphné", détail, 1624 © Andrea Jemolo/Scala/Art Resource, NY

Diadème trasnformable "Firmament apollinien"

Anne-Louis Girodet de Roussy-Trioson, "Napoléon 1er en costume de sacre", 1812-1814 © RMN- Grand Palais/Art Resource, NY

Collier "Métamorhposes de Daphné"

Jean-Auguste-Dominique Ingres, "Victoire" ou "Etude pour l'Apothéose d'Homère", 1827 © RMN-Grand Palais/Art Resource, NY

Le lys a toujours fasciné les artistes.

Les références bibliques associent le lys blanc à la Vierge Marie. Leonard de Vinci figure Marie entourée de lys dans son œuvre sublime de 1519, « l’Annonciation » (Galerie des Offices, Florence). Bien que le photographe Robert Mapplethorpe soit surtout connu pour ses nus sulfureux, il a aussi travaillé sur des images de fleurs en noir et blanc. Une de ces photos, représentant un lys dans un jeu d’ombre et lumière crée par le store d’une chambre à coucher, réfère à l’aspect sensuel de la fleur.

 

Les œuvres de Constantin Brancusi au 20ème siècle comprennent une série de photographies gélatino-argentiques représentant des lys luxuriants. Double symbole de séduction et d’innocence, cette fleur est une source d’inspiration intemporelle exprimée dans l’art depuis des siècles, des peintures de la Haute Renaissance aux créations de la Belle Époque, et reflétées par la joaillerie de Chaumet. La Maison célèbre ce pouvoir d’évocation inaltérable avec les pièces du thème Le Lys, et décline une interprétation moderne et diverse des attributs de la fleur - en effet cette icône de la féminité se présente sous de multiples facettes en fonction du prisme de la culture, de la religion et de l’artiste.

 

Les joyaux diffusent la lumière à la manière éthérée des tableaux d’Henri Fantin­Latour  tandis que les formes généreuses et le mouvement gracile des lys de Chaumet font écho aux œuvres Belle Époque de Mucha et aux lignes pures de Hokusai.

Dessin d'une broche fleur de lys en bouton, vers 1900.

Diadème transformable "Passion Incarnat"

Léonard de Vinci, "Annonciation", circa 1472 © Alinari/Art Resource, NY

Bracelet "Étoiles boréales"

John Singer Sargent, "Carnation, Lily, Lily, Rose", 1885-1886 © Tate, Londres, Dist. RMN-Grand Palais / Tate Photography

Bracelet "Songe de nuit"

La dimension spirituelle de l’art inspiré par le lys trouve son apothéose avec le chêne.

Les œuvres Symbolistes et Impressionnistes représentant le chêne font souvent référence à ses pouvoirs magiques ; les grecs lient l’arbre aux dryades, les nymphes de la forêt. Arbre sacré, le chêne est l’emblème de Zeus, roi des dieux et maître de la foudre. Picasso puisa dans ces légendes avec « Dryade » (Musée de l’Hermitage, Russie), peint en 1908 pendant sa période Cubiste, inspirée de l’Afrique.

 

Les arbres figurent dans de nombreuses œuvres d’artistes tels que Corot, Delacroix et Rodney Graham, qui les met en scène avec inventivité dans sa photographie de 1998, « Welsh Oaks #1 » (The Metropolitan Museum of Art, New York). Le peintre Symboliste Odilon Redon était particulièrement sensible à la spiritualité du chêne, l’exprimant dans ses représentations d’une nature mystérieuse et majestueuse telle que « Le Cyclope » (Kröller­Müller Museum, Pays-Bas). L’œuvre fait appel à une même utilisation lumineuse de la couleur, à la fois généreuse et maitrisée, que pour les créations du thème Le Chêne de Chaumet.

 

Semblables aux œuvres des plus grands artistes, les joyaux de Chaumet appellent à une constante réinterprétation. La collection rend hommage au mysticisme hellénique du chêne à travers l’utilisation des pierres à la beauté inaltérable et captivante. Tout en conservant leur féminité, les pièces possèdent une présence quasi-hypnotique qui renvoie à une fascination millénaire.

Diadème Feuilles de chêne et glands, vers 1903

Sautoir transformable "Racines célestes"

Rodney Graham, "Welsh Oaks #1", 1998 © Rodney Graham

Bague "Promesse de l'aube"

nature-chene
La Nature de Chaumet

Réinvention d’un jardin symbolique. Tiges graciles chargées de fleurs, feuilles légères enveloppant des fruits, plantes sauvages habitées par des insectes, moissons blondes alourdies par l’été… Telle est la nature de Chaumet.

Mettant sa virtuosité au service de l’enchantement, Chaumet invente des joyaux précieux, racontant la fabuleuse histoire de la Haute Joaillerie, avec cette légèreté, cette envolée du trait, cette apparente simplicité jamais univoque qui caractérisent son style.

Commander

Notre Service de Vente à Distance est joignable du lundi au samedi de 10h30 à 19h au numéro suivant :

+33 (0)1 56 88 50 20

Si vous souhaitez qu'un conseiller Chaumet vous rappelle, merci de renseigner vos coordonnées :

Si vous souhaitez qu'un conseiller Chaumet vous rappelle immédiatement, merci de renseigner vos coordonnées :

Don't fill this field
Souhaitez-vous recevoir des informations sur l’actualité et les dernières créations de la Maison Chaumet ?
Vous pouvez aussi :