Pinterest Youtube Facebook Instagram Line WeChat Weibo Arrow Right Arrow Bottom Arrow Left Arrow Top Arrow Left Thin Arrow Right Thin Close big Close Filter Like Like full Mail Map Phone Play Search Share Twitter Earth Logo small Logo Paris

Histoire Dates clés

Joaillier parisien depuis 1780, Chaumet réalise au cœur de la place Vendôme des diadèmes, des pièces de haute joaillerie et des garde-temps d’exception.

Joaillier parisien depuis 1780, Chaumet réalise au cœur de la place Vendôme des diadèmes, des pièces de haute joaillerie et des garde-temps d’exception.
1780

Naissance d’une légende

Depuis cinq siècles, Paris est renommée pour la qualité et la créativité de ses artisans joailliers.

C’est dans cette tradition que se distingue à la fin du XVIIIème siècle le fondateur de Chaumet, Marie-Etienne Nitot.


Le mariage de Napoléon avec Joséphine, puis avec Marie-Louise de Habsbourg-Lorraine, petite-nièce de la reine Marie-Antoinette, apporte à Chaumet de somptueuses commandes.

Nitot devient le joaillier le plus recherché de toute l’Europe et s’attache une clientèle fidèle et prestigieuse.

1804

L’Empire, passion de femmes

Portrait de Bonaparte portant l’épée consulaire réalisée par Nitot, par Antoine-Jean Gros, 1802.

Le goût de Napoléon pour les bijoux est politique. Il veut refaire de la France le centre de création du luxe et de la mode telle qu’elle l’était avant la Révolution de 1789. Nitot devient alors son joaillier attitré.

Créateur et novateur, ce dernier transmet à ses successeurs ce même souci de qualité et d’originalité.

Première montre bracelet de Chaumet

Première montre bracelet de Chaumet

Paire de bracelets-montres de la princesse Augusta de Bavière, belle-fille de l’impératrice Joséphine.

  • Or, émeraudes et perles
  • Chaumet - Nitot vers 1811
  • Mouvements Breguet / Collection particulière
Première montre bracelet de Chaumet
1850

Le Romantisme ou le triomphe de la nature

Portrait de la princesse Bagration, cliente fidèle de Fossin & Fils, par François Gérard, 1828.

À la chute de l’Empire, les successeurs de Nitot consacrent le bijou romantique inspiré des arts décoratifs de la Renaissance italienne et du XVIIème siècle français.

En 1853, Paris retrouve une vie brillante et renoue avec sa réputation internationale de haut lieu du luxe et de la mode. Une atmosphère propice à la création de joyaux à porter le jour ou le soir avec les somptueuses robes de bal.

Chaumet - Fossin, vers 1825

Parure grecques, palmettes et pampres

  • Chaumet - Fossin, vers 1825
  • Or et turquoises
  • Collection Chaumet Paris
1780

La Belle Époque, délicate audace

La princesse Youssoupoff, née grande duchesse Irina de Russie, portant le diadème soleil articulé réalisé par Chaumet en 1914.

C’est avec une créativité tout à fait exceptionnelle, trouvant son inspiration dans le ré-enchantement de la nature, que Joseph Chaumet s’impose en Maître incontesté de la Belle Epoque et donne son nom à la Maison.

Les aigrettes et les diadèmes, emblèmes sociaux et accessoires de mode, constituent une spécialité de Chaumet.

Collier serre-cou transformable en bandeau, à motifs rubans croisés. Or, argent, saphirs et diamants.

Collier serre-cou transformable en bandeau, à motifs rubans croisés. Or, argent, saphirs et diamants. Joseph Chaumet, 1907.

1910

Le temps des Maharadjas

Yashwant Rao Holkar, maharaja d’Indore, et sa première épouse Sanyogita.

Les bateaux à vapeur permettant des voyages plus rapides au début du 20ème siècle, les princes indiens prennent goût aux plaisirs européens. Grands collectionneurs de bijoux, ils apportent place Vendôme leurs pierres pour les faire remonter sur de légères et souples montures de platine.

Les plus belles pierres sont souvent réservées aux hommes, comme en témoigne la paire de diamants poires fournie en 1911 par Chaumet au maharaja d’Indore.

1920

L’Art Déco, l’ère de la nouveauté

Etude de porté pour deux grands colliers Art Déco.

Le style des bijoux devient plus géométrique en harmonie avec la mode «garçonne» des années Vingt qui se féminisera dans les années Trente.

Ce style donne naissance à l’Art Déco couronné par l’exposition des Arts Décoratifs à Paris en 1925, et caractérisé par de forts contrastes de couleurs et de matériaux, l’emploi de pierres semi-précieuses, le noir et blanc ou encore les inspirations exotiques.

1930

Entre tradition et modernité

Ann Gunning Parker portant des bijoux Chaumet, photographiée par Henry Clarke, 1953.

Dans le sillage des années Trente, Chaumet perpétue son style tout en lui imprimant une modernité qui se fait l’écho du bon goût de la parisienne, toujours à la recherche de nouveauté et d’avant-garde…

1970

L’art du style

Bagues Anneau en or blanc et or jaune, 1990.

Des bijoux en or parfois associé à des pierres dures, du bronze ou de la nacre sont désormais proposés dans un nouveau concept de boutique.

12, place Vendôme, le cœur et l’âme de la Maison Chaumet

12, place Vendôme, le cœur et l’âme de la Maison Chaumet

L’atelier Chaumet situé 12, place Vendôme est le témoignage de ce savoir-faire transmis d’un chef d’atelier à un autre sans interruption depuis 1780 jusqu’à nos jours.

SERVICE DE VENTE À DISTANCE

Par téléphone

SERVICE RELATION CLIENTÈLE

Par téléphone